05/12/2011

LA RELIGION DU SILENCE


Les mains jointent par la chaine du christ,
L’ange briser l’implorait,
Désarticuler ; devant la marionnette crucifier !
Pour un signe et toujours le silence.
Alors ne m`en veut pas
Des larmes noyées sur ta bible,
Le garçon nu a enlace le Christ,
Un secret murmuré à son oreille,
D`un baise il le décapita!
Alors ne mens veut pas
La haine a remplacé sa foi,
Toutes ces prières perdut dans un tombeau,
Divine lumières sur la fosse des quatains!
Blessings ou flammes, qu’importe?
Alors ne m’en veut pas.
Il préfère son requiem à ta symphonie muette,
Ses plaies ouvertes, ses bouches syphiliques,
Sont le manteau du pécher,
Que je porte avec cynique fierte.
Alors ne m’en veut pas
Derrière le masque de ces rides,
Qui sauras lires son sourrire ?
Dans une allee sombre,
Et toujours le silence !


COPYRIGHT @H.NAUDET.2011

No comments:

Post a Comment